Non classé

Le coût de la non qualité

Définition du coût de la non qualité

Le coût de la non qualité réfère aux coûts de gestion de la non-qualité mais aussi aux coûts d’obtention de la qualité. Le terme non-qualité décrit la situation suivante : nous n’avons pas été en capacité d’élaborer, du premier coup, un produit aux caractéristiques conformes aux attentes du client.

Les coûts de non qualité représentent des coûts dissimulés : ce sont des pertes pour l’entreprise dus à une mauvaise qualité qui impactent au niveau de la performance et de la finance mais pas que.

En effet, ces coûts sont représentés par des retouches à réaliser, des remplacements à effectuer : cela consomme du temps, mobilise du personnel et nécessite des ressources. Mais à un autre niveau, on observe un réel impact quant à la perception de la clientèle vis-à-vis de l’entreprise : c’est l’image de marque qui est touchée. 

Il y a les coûts supportés par peur d’une erreur, les coûts supportés à cause des erreurs effectivement commises, les coûts de formation des salariés pour de meilleures performances (qualitativement parlant). Il y a aussi les coûts causés par les mécontentements de clientèle, perte de notoriété… 

Cela peut dépendre d’erreurs de production ou d’erreurs du service qualité directement (mauvais contrôle…)

Coût de la non qualité infographie

Pour s’assurer de la qualité dans l’entreprise, on prend en compte des données provenant de la comptabilité générale, de la comptabilité analytique, de documents administratifs, techniques ou commerciaux, à partir d’enquêtes (sondage)… 

 

On analyse le coût de non qualité principalement avec le ratio suivant :

  • Coût de la fonction qualité / Coût des anomalies 

Lorsque ce ratio est supérieur à 1, l’entreprise peut réduire son inspection mais lorsqu’il est inférieur à 1 il convient d’accroître la prévention. 

On cherche à atteindre un optimum : lorsque le coût des anomalies (décroissant) égalise le coût de la fonction qualité (croissant). C’est le processus d’amélioration.

Lorsque cet optimum est en diminution constante, cela traduit le progrès de l’entreprise. 

 

La norme ISO 9001

On observe +7% de Chiffre d’Affaires pour les entreprises certifiées ISO 9001 dans le monde (Source : Afnor Groupe).

Qu’est ce que la norme ISO 9001 :  C’est la nouvelle version de la norme internationale de système de management de la qualité.

 

Voici un cours complet en ligne pour approfondir vos connaissances en la matière.

 

Laisser un commentaire